• Accueil
  • > Archives pour février 2007

Archive pour février 2007

couc’ du 28 février

Mercredi 28 février 2007

  LA SOTTISE DU JOUR

                                                        La couche d’ozone sert à protéger les cahiers

                                                                                       *****

   Un jour, un homme rentre du travail pour trouver le chaos qui règne à la maison.
Ses enfants, encore en pyjama, jouent dans la boue du jardin.
Sur le gazon, tout autour de la maison, il y a des cartons de repas congelés et des boîtes de jus par terre.

Quand il entre dans la maison, c’est encore pire :
La vaisselle sale est éparpillée dans toute la cuisine, le repas du chien est renversé sur le sol, la vitre est brisée et traîne par terre sur une grande surface et il
y a du sable par terre, sur la table de la cuisine et les meubles.

Dans la salle de séjour, il trouve des jouets, des vêtements et une lampe renversée.

A ce moment, l’homme a très peur qu’un malheur ait touché sa femme.
Il se précipite au second étage et là, stupéfait, il trouve sa femme encore en pyjama assise dans le lit en train de lire un livre.

Elle se retourne en souriant et lui demande :
- Comment était ta journée?

- Que ! s’est-t-il passé ici aujourd’hui?

Souriante…
- Tu sais, chaque jour en rentrant, tu me demandes ce que j’ai fait durant la journée et quand je réponds que je me suis occupée de la maison et des enfants… Tu me dis :

- C’est tout?

-Eh bien, aujourd’hui, je n’ai rien fait!

                                                                      ******************************

Le curé fait son sermon :
- Mes enfants, méfiez-vous de la tentation : on commence par une petite cigarette inoffensive, puis deux, puis trois, et on se met rapidement à boire, et c’est alors également le sexe sans limite qui fait son apparition, avec son cortège de femmes faciles et de perversions de toutes sortes !… Oui, là-bas, au fond, une question ?
- Oui, monsieur le curé. On trouve ça où, cette cigarette magique ?
                                                                                              ******

                                                                   

couc’ du 27 février

Mardi 27 février 2007

  LA SOTTISE DU JOUR

C’est un Belge qui a inventé les chaussettes à quartz, il dit que c’est très pratique,
                              il n’y a pas besoin de les remonter !
                                                
                                                       ********

Il était une fois un mendiant qui recevait chaque jour 25 Euro d’un passant.
Et cela dura plusieurs années, jusqu’à ce qu’un beau jour, le passant ne lui donna que
18 Euro. Etonné le mendiant se consola en ce disant que 18 Euro ce n’était pas si mal.
Un an plus tard soudainement, le mendiant ne reçut plus que 15 Euro, et il se dit qu’il allait
demandé au passant pourquoi recevant d’abord 25 Euro, il ne recevait ensuite plus que 18 et
maintenant seulement 15 Euro. L’homme lui répondit :
- Oui, je sais, mais la vie devient de plus en plus chère et l’an passé, mon aîné est entré à
l’université et cela coûte très cher. Donc je ne vous ai plus donné que 18. Et maintenant,
c’est ma fille qui entre à l’université et cela me coûte donc encore plus !
Le mendiant lui demande :
- Et combien d’enfants avez-vous ?
L’homme lui répond fièrement :
- Quatre adorables enfants !
Le mendiant s’inquiète :
- Et vous comptez les faire étudier tous sur mon compte ?

                                              **********************

Dans un restaurant Italien un  type demande au serveur:
- Je voudrais des raviolos et des spaghettos !
Le serveur lui dit:
- Ecoutez, monsieur… je vais vous dire…On dit des raviolis et des spaghettis !
- Bon d’accord ! Eh bien vous me direz où sont les lavabis, je veux faire pipo !

                                                        **********

                                                                  

couc’ du 26 février

Mardi 27 février 2007

                                                Bonjour
Très bonne journée à tous
gros bisous

                                                                   LA SOTTISE DU JOUR
                                                      Quel est l’oiseau qui vit en altitude ?
                                                            Benoît : <>

                                                                                ***

                 Un photographe d’un magazine géographique est appelé en catastrophe à cause d’un feu en Corse,
 il doit filer faire des photos des dégâts. On l’avertit qu’un petit avion se tiendra à sa disposition à Trou-en-Provence.
 Le photographe bondit dans sa voiture, arrive à l’aérodrome, court sur la piste.
Le Cessna est là. Le soleil, au loin, est déjà bas, il ne reste qu’une heure de lumière convenable.
Le pilote est aux commandes.
- Salut ! dit le photographe. Allez, on y va, y a pas de temps à perdre.
Ils décollent en vitesse. Au loin, la fumée de l’incendie est nettement visible.
- Volez au-dessus de la partie nord de l’incendie, et faites plusieurs passes à basse altitude, demande le photographe.
- Hein ? Pourquoi ? s’étonne le pilote, en criant pour couvrir le bruit du moteur.
- Parce que je suis photographe ! Je veux photographier l’incendie ! On vous l’a pas dit ? ?
                                      – Quoi ??? Vous n’êtes pas mon moniteur ?!?

                                                                             *********

                                                                      Je vais te chercher…

                                                                      Jusqu’à te trouver…

                                                                      Alors je t’emmènerai…

                                                                      Au lit…

                                                                      Et lentement, je te ferai trembler…

                                                                      Transpirer avec profusion…

                                                                     Je te ferai gémir, et même rugir…

                                                                     Tes tempes vont battre…

                                                                     Ta tête va exploser…

                                                                     Quand j’en aurai terminé…

                                                                     Je Partirai…

                                                                     Je te dirai…

                                                                     A la prochaine !

                                                                     Avec tout mon amour…

                                                                     Signé : la Grippe

                                                                             *****

Un monsieur très respectable a épousé une veuve mais ….
malheureusement après quelque temps il se rend compte que ce fut une erreur et demande le divorce !!!

Ah Non pas si simple dit -elle …… tu m’as pris veuve … tu me rendras veuve.

                                                 *******************************************

                                                                                

couc’ du 25 février

Mardi 27 février 2007

 LA SOTTISE DU JOUR

                    Circonstances de l’accident : est passé à travers une porte vitrée lors de l’opération
                                                        Portes Ouvertes de l’entreprise.

                                                                 ********

Philippe a un tic nerveux: il cligne de l’œil gauche.

Le jour où il va postuler pour un poste de délégué commercial, le responsable du personnel examine son CV:

- « Votre CV est très prometteur. Vous avez une bonne formation et d’excellentes références.

Normalement, je vous engagerais sans l’ombre d’une hésitation….

Malheureusement, vous savez comme moi que tout est question de présentation dans notre branche, et je crains que votre clignement n’effraie les clients… »

- « Attendez », interrompt Philippe. « Le clignement disparaît si je prends deux aspirines. »

Joignant le geste à la parole, il commence à fouiller dans ses poches à la recherche de ses aspirines.

Ce faisant, il vide systématiquement le contenu de ses poches sur la table: des préservatifs rouges, des préservatifs bleus, des préservatifs striés, des préservatifs au goût fraise, framboise ou chocolat, …

Lorsqu’il trouve enfin ses aspirines, il en avale deux et le clignement d’yeux cesse instantanément.

- « Ca a effectivement l’air de marcher », reconnaît le chef du personnel. Mais, à en juger par la quantité de préservatifs que vous trimbalez, j’en déduis que vous devez être un fameux coureur de jupons et je ne suis pas sûr que ce soit l’image que mon entreprise souhaite faire passer… »

- « Coureur de jupons? Pas du tout! Je suis très heureux en mariage!!! »

- « Et comment expliquez-vous tous ces préservatifs, alors??? »

- « Vous avez déjà essayé d’entrer dans une pharmacie et de demander des aspirines en clignant de l’œil?!?!? »

                                                                 *********************

C’est un papi de 70 ans qui s’assied dans le cabinet de consultation d’un chirurgien spécialisé dans les maladies osseuses. Il lui dit :
- Vous savez, docteur, j’ai fait l’amour dans les voitures les plus luxueuses et les plus sportives. Ca doit bien faire un millier de voitures différentes !
Le docteur lui répond :
- Hmmm, et maintenant, je suppose que l’arthrose consécutive à toutes ces séances de « jambe en lair » vous fait atrocement souffrir ?
Le vieux :
- Mon Dieu, non ! Je vous disais ça seulement parce que j’avais dans l’idée de vous emprunter votre Lamborghini…

                                                                             **********

                                  
  
 

couc du 24 février

Samedi 24 février 2007

LA SOTTISE DU JOUR

L’ADN est aussi le sigle de l’Association Nationale des Dyslexiques

                                                  ******

Une femme monte dans un autobus bondé. Elle s’approche d’un monsieur
assis et lui dit :
- Pourriez-vous me laisser votre place, s’il vous plaît, je suis enceinte ?

- Oui, bien sûr.

Il se lève et lui laisse sa place, puis demande :
- Mais ça ne se voit pas du tout. Ça fait combien de temps ?

- Oh… Dix minutes. Mais ça m’a coupé les jambes !

                                                 *********

A l’hôpital, une superbe jeune femme attend dans le couloir
sur sa civière, avant d’être conduite au bloc opératoire pour subir une
petite intervention.
Elle s’inquiète un peu quand même, d’autant plus que l’heure
tourne…
Un type en blouse blanche s’approche, relève le drap qui la
recouvre et examine son corps nu.
Il rabat le drap, s’éloigne vers d’autres blouses blanches et
discute.
Un deuxième en blouse blanche s’approche, relève le drap et
l’examine. Puis il repart.
Quand le troisième blouse blanche approche, lève le drap et
la scrute, la jeune femme s’impatiente:
- C’est bien beau toutes ces auscultations, mais quand
allez-vous m’opérer?
L’homme en blouse blanche hausse les épaules:
- Je n’en ai aucune idée, nous on repeint le couloir.

                                           **************

Deux loustics sont assis au bistrot du coin. Il fait beau, les jolies filles
défilent sur le trottoir, et les deux font des commentaires.
Premier loustic :
Ah, dis donc, celle-la ! Le joli cul, bien moulé !
Deuxième loustic :
Et t’as pas vu les nénés de celle-ci : presque aussi beaux que ceux de Brigitte Bardot !
Les réflexions continuent, le premier toujours épaté par l’arrière train rondelet des
demoiselles qui passent en se dandinant un peu, le deuxième par leur avant scène
dodue parfois bien découverte au soleil du printemps.
Finalement, le premier dit à l’autre, en conclusion :
Tu vois, toi tu es poitrinaire, et moi je suis culinaire !

                                ********************************

                                                      Bon samedi à tous

couc’ du 22 février

Vendredi 23 février 2007

LA SOTTISE DU JOUR

La messe était dite en lapin

*****

Le curé apprend une disparition tragique… celle de son oiseau ! Triste il va voir un autre curé et lui demande comment
faire pour retrouver son oiseau. Il lui répondit de le demander à la messe du dimanche devant tout le monde.
Arrive le dimanche et la messe :
- J’aurais une demande à vous faire… ceux qu’ils le savent, se lèvent merci. Qui a un oiseau ?
Tous les hommes se lèvent interprétant ses paroles différemment.
- Non non pas ça ! Qui a vu un oiseau ?
Toutes les femmes se lèvent pendant qu’il parlait de la « chose ». Le curé comprenant le malentendu reformule sa demande :
- Ah non non pas ça ! Qui a vu MON oiseau ?
Et là toutes les bonnes soeurs se lèvent !

****************************

Un rabbin, un pasteur protestant et un curé sont en train de discuter à propos de pigeons qui ont élu domicile dans le clocher.
Chacun propose des solutions pour s’en débarrasser. Le rabbin dit :
- Il faut les effrayer comme le font les agriculteurs dans les champs avec des bazookas.
Le pasteur protestant dit :
- Moi j’essaierais plutôt le blé empoisonné.
Alors le curé les regarde tous les deux d’un air triste et leur dit :
- Vraiment, je pense qu’il y a une manière beaucoup plus facile de se débarrasser de ces pigeons :
il n’y a qu’à les baptiser, leur faire faire leur première communion et après on ne les reverra plus.
********

BIOUBIOU :-) )))

couc’ du 21 février

Vendredi 23 février 2007

                                              LA SOTTISE DU JOUR

      Bonjour ; quelqu’un sait-il si Dieu a fait breveter sa création ? Merci. Bill Gates
                             
                                                           ******

Ma mère m’a appris À APPRÉCIER UN TRAVAIL BIEN FAIT
« Si vous voulez vous tuer tous les deux, faites-le à l’extérieur – je viens
tout juste de terminer de nettoyer la maison! »

Ma mère m’a appris la RELIGION
« Tu ferais mieux de faire une prière pour que je parvienne à ôter cette
tâche du tapis. »

Ma mère m’a appris le VOYAGE DANS LE TEMPS
« Je n’attendrai pas jusqu’à la St Glinglin que vous vous comportiez
correctement! »

Ma mère m’a appris la LOGIQUE
« Parce j’ai dit que ce serait comme ça, voilà pourquoi. »

Ma mère m’a appris la PRÉVOYANCE
« Assurez-vous toujours que vous portez des sous-vêtements propres,
 pour le cas où vous auriez un accident. »

Ma mère m’a appris l’IRONIE
« Continue à pleurer et je te donnerai quelque chose qui te fera vraiment
pleurer »

Ma mère m’a appris le phénomène physique de l’OSMOSE
« Ferme ta bouche et mange ta soupe! »

Ma mère m’a appris le CONTORTIONISME
« Veux-tu bien regarder toute la saleté à l’arrière de ton cou! »

Ma mère m’a appris l’ENDURANCE
« Tu restera assis là jusqu’à ce que tes épinards soient terminés. »

Ma mère m’a appris la MÉTÉO
« On dirait bien qu’un ouragan a ravagé votre chambre. »

Ma mère m’a appris l’HYPOCRISIE
« Je te l’ai bien déjà dit un million de fois: n’exagère pas!!! »

Ma mère m’a appris LE CERCLE DE LA VIE
« N’oublie pas que c’est moi qui t’ai donné la vie et c’est aussi moi qui
pourrai bien te l’ôter »

Ma mère m’a appris LES MODIFICATIONS DU COMPORTEMENT
« Arrête de te comporter comme ton père! »

Ma mère m’a appris l’ENVIE
« Il y a des millions d’enfants moins chanceux que vous dans ce monde qui
n’ont pas de merveilleux parents vous savez! »

                                         ****************************

Avec toute la nouvelle technologie concernant la fertilité, une femme de 75 ans
 a donné naissance à un bébé .
À sa sortie de l’hôpital, ses amies vinrent la visiter à la maison.
Et tout naturellement lui demandent :  »Pouvons-nous voir le bébé ? »
 » Pas tout de suite » dit-elle. Je dois d’abord faire du café et on causera un peu d’accord ? »
Trente minutes plus tard, quelqu’un lui demanda encore :
« Pouvons-nous voir le bébé maintenant ? »
« Pas encore.  » dit la mère.
Quelques minutes plus tard ils demandèrent avec impatience:
« Bon, quand pourrons-nous enfin voir le bébé ? »
« Quand il pleurera » dit-elle.
« Quand il pleurera?… Mais pourquoi devons-nous attendre qu’il pleure? »

« Parce que je ne me rappelle pas où je l’ai mis . »                                           

                                                        ***********

                        Bioubiou

couc’ du 20 février

Vendredi 23 février 2007

LA SOTTISE DU JOUR

Est-ce que je peux payer menstruellement, par menstrualisations ?

********

Un journaliste interview un centenaire.
- Quel est le secret de votre longue vie ?
- Ben j’chais pas moi p’tit gars.
- La nourriture ?
- La bouffe ? Beaucoup de légumes et pas de graisse
- Et côté femmes ?
- J’ai toujours eu une seule femme dans ma vie. Malheureusement, elle est morte y a 20 ans.
- Les cigarettes ?
- Jamais une cigarette.
- L’alcool ? Etes-vous sobre ?
- Ah ça, jamais touché. Pas une goutte de ma vie !
- Voilà donc votre secret : une hygiène de vie irréprochable.
Je vais de ce pas rédiger ma chronique.
À ce moment, un grand bruit de meubles bousculés dans la cuisine.
- Vous inquiétez pas, dit le centenaire, c’est papa qui rentre de son gueuleton en ville encore bourré.

***************

A la piscine;
Deux blondes sous la douche.
- Passe moi un autre shampooing, s’il te plait.
- T’en a un à côté de toi…
- Je sais, mais celui là c’est pour cheveux secs et j’ai les cheveux mouillés.

**********

Bon mardi à vous :-) )

couc’ du 19 février

Vendredi 23 février 2007

LA SOTTISE DU JOUR

Pinocchio n’a pas eu de chance!
Il a eu la gueule de bois toute sa vie!

******

Au restaurant des gens s’installent et appellent une serveuse:
- Bonjour mademoiselle, vous avez des cuisses de grenouilles ?
- Non c’est mon blue-jean qui me serre un p’tit peu !

************************

Une femme à son mari :
« Chéri, la voiture démarre plus, je pense qu’il y a de l’eau dans le
carburateur. »
Le mari la regarde et lui dit :
« C’est bizarre ça ! Y peut pas y avoir d’eau dans le carburateur !
Tu sais même pas ce que c’est, un carburateur. Où est la voiture ?
- Dans la piscine… »

*********
Un Québécois francophone et un Ontarien anglophone se promènent sur une
plage. L’Ontarien frappe de son pied un objet dur dans le sable. Pendant qu’il
se plaint qu’il s’est fait mal, le Québécois ramasse l’objet, c’est une lampe
qu’il frotte pour faire comme tout le monde. Un génie en sort, comme
d’habitude, et dit au Québécois :
« Tu as droit à trois vœux vu que c’est toi qui a frotté la lampe. »
Et à l’Ontarien :
« Et toi tu en a un vu que tu l’a déterrée. »
Le Québécois :
« Je veux que tous les anglophones soient sortis du Québec. »
Ce qui est fait aussitôt.
« Je veux que les francophones du reste du Canada soient amenés au Québec. »
Aussitôt dit, aussitôt fait.
« Je veux que tu ériges un immense mur tout autour du Québec. »
Encore une fois, ce qui fut dit fut fait.
Alors l’Ontarien de répliquer :
« Ben alors, remplis-moi ça d’eau ! »

***************************************

bisous les z’amis

couc’ du 18 février

Vendredi 23 février 2007

LA SOTTISE DU JOUR

En cas d’accord de votre part, notre contrôleur constatera le désaccord.

******

Le Nioufi veut s’offrir un petit plaisir. Il entre dans un sex-shop.

- Je veux m’offrir une petite gâterie, mais je ne sais pas quoi. Avez-vous une idée? Une suggestion?
- Avez-vous déjà essayé une poupée gonflable?
- Une poupée gonflable? Non. Jamais
- J’ai ce qu’il faut. Un modèle extraordinaire qui a gagné le premier prix au Sex Show de Las Vegas.
- Ah oui…
- Attendez.

L’employé revient avec une boîte illustrée par une photo très sexy.

Le Nioufi déballe la poupée, et demande à la gonfler.Une fois gonflée, il l’a prend dans ses bras:

- Maintenant, où est la cabine d’essayage?

************************

C’est une société qui cherche un comptable. Elle passe une annonce et trois candidats se présentent.
Le recruteur fait entrer le premier candidat. C’est un homme, à l’air austère.
- Bonjour Monsieur. Nous allons nous permettre de tester vos capacités, pour voir si vous avez le bon profil.
Une place de comptable, c’est sérieux. Pouvez-vous compter jusqu’à dix ?
- Mais, bien sûr: Une deux, Une deux, Une deux…
- Ouh là là, ce n’est pas terrible. Que faisiez-vous avant ?
- J’étais adjudant dans l’armée de terre.
- Écoutez, on vous écrira. La deuxième personne entre à son tour.
C’est une femme, un peu niaise.
- Bonjour. Je vais vous demander de compter jusqu’à dix.
- Facile : Un trois cinq sept neuf…
- Dites donc, c’est pas fameux. Qu’est ce que vous faisiez avant ?
- Pervenche, mais je suis toujours restée sur les côtés impairs.
- Eh bien on vous écrira.
Le DRH commence à être un peu tendu. Il fait entrer le dernier candidat.
- Bonjour Monsieur. Êtes vous capable de compter jusqu’à dix ?
- Sans problème: Un Deux trois quatre cinq six sept huit neuf et dix
- Formidable ! Vous avez l’air du comptable idéal. Et… vous pouvez continuer ?
- Oui: Valet, Dame, Roi…
- Aie aie aie, ça se gâte, qu’est ce que vous faisiez avant ?
- Employé des postes !

**********

Bon dimanche à tous

123456